Communiqué de presse – Les associations se saisissent du crowdfunding

Le baromètre 2015 publié par Financement Participatif France le 12 février dernier montre une très forte croissance du crowdfunding dans l’Hexagone. Le don aux associations représente 21 millions d’euros, une progression de plus de 50% par rapport à 2014, ce qui souligne l’appétence du secteur associatif pour cette méthode de financement. Le don, moteur d’un […]

Le baromètre 2015 publié par Financement Participatif France le 12 février dernier montre une très forte croissance du crowdfunding dans l’Hexagone. Le don aux associations représente 21 millions d’euros, une progression de plus de 50% par rapport à 2014, ce qui souligne l’appétence du secteur associatif pour cette méthode de financement.

Le don, moteur d’un secteur en pleine concentration

Le crowdfunding (ou financement participatif en Français) se porte bien et peut compter sur le don pour être le moteur du secteur, et la vitrine des plateformes. En effet, selon les données recueillies par CompinnoV pour Financement Participatif France, 50 millions d’euros de dons ont étés collecté en 2015 sur les différents sites existants. Plus significatif encore, sur les 2,3 millions de Français ayant déjà pris part à une campagne de crowdfunding, 80% l’ont fait par l’intermédiaire du don. Ce segment reste, juge l’étude, le meilleur moyen de découvrir le crowdfunding pour un futur financeur. Le secteur est en pleine mutation. L’annonce de MyMajorCompany, l’une des premières plateformes présentes en France, de cesser ses activités met en lumière la phase de concentration du secteur amorcée il y a déjà de nombreux mois. Trois plateformes se distinguent aujourd’hui et captent 90% du volume total des dons : Ulule, KissKissBankBank et HelloAsso.

Parmi les collectes qui se financent grâce aux dons, près d’un porteur de projet sur trois est une association

Si le don reste le moyen privilégié de participer à une campagne de crowdfunding, c’est notamment grâce aux associations qui se tournent massivement vers ce nouveau moyen de financement, et qui en tirent leur épingle du jeu.
En 2014, elles portaient 27% des projets ayant recours aux dons (avec récompense) et collectaient 13 millions d’euros. Un an plus tard, quasiment un projet sur trois qui se finance grâce aux dons est porté par une association. Le volume total collecté croît, lui aussi, sensiblement : 21 millions d’euros, soit plus de 50% d’augmentation par rapport à l’année précédente.

De plus en plus d’associations utilisent Internet pour développer leurs activités

Ces bons chiffres témoignent d’une vitalité exceptionnelle du secteur associatif qui sait innover et se tourner vers des sources de financement alternatives pour mener à bien ses projets. Un constat partagé par HelloAsso, premier site de collecte en ligne dédié aux associations. Ce sont en effet plus de 18 millions d’euros qui ont été collectés par 12 000 associations sur helloasso.com depuis sa création. En 2015, cela représentait près de 8 millions d’euros, soit presque deux fois plus qu’en 2014.

« D’une manière générale, nous sentons que le vent numérique est en train de souffler sur les associations qui voient en l’Internet une nouvelle manière de gérer leurs financements et un moyen de toucher de nouveau public » explique Léa Thomassin, Directrice Générale et co-fondatrice de HelloAsso.
Le site met à disposition des petites, grandes et moyennes associations des outils de collecte pensés pour elles qui vont du crowdfunding à la gestion des adhésions, en passant par la billetterie en ligne et les formulaires de dons au fil de l’eau. Grâce à la simplicité qu’offre le numérique, et la gratuité sur lequel repose le modèle de HelloAsso, elles sont chaque jour plus nombreuses à adopter un mode de gestion administrative et financière en ligne.